La chaîne alimentaire : « on a tous besoin d’un plus petit que soi » !


Le plancton joue un rôle primordial car il est à la base des chaînes alimentaires. Découvrez comment et pourquoi !

√ Le PHYTOPLANCTON est appelé « producteur primaire » car il a la capacité de transformer la matière inorganique (CO2, sels minéraux, eau, lumière…) en matière organique, utilisable ensuite par les autres organismes vivants.

Biomasse considérable sur la planète, il est en quelque sorte le principal « fourrage » des milieux aquatiques.

De sa santé va dépendre celle de l’ensemble des écosystèmes. De plus, comme les plantes terrestres, il consomme du CO2 et produit de l’oxygène (plus de la moitié de l’oxygène planétaire) : ce phénomène complexe s’appelle la photosynthèse.

√ Ensuite, le ZOOPLANCTON (crustacés, larves…) ou des poissons herbivores, se nourrissent de phytoplancton : on parle alors de consommateurs primaires.

Puis ils sont eux-mêmes mangés par des consommateurs secondaires, par exemple des petits poissons. Ces derniers feront alors le bonheur de plus gros poissons qui seront eux-mêmes au menu d’oiseaux et de mammifères.

Qui sait, finira-t-il dans notre assiette de "super-prédateur" ?

Le saviez-vous ?

1 kg d’un poisson comme la truite ou le thon par exemple, nécessite la consommation de plus de 100 kg de plancton animal et 1000 kg de plancton végétal !

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas la forêt mais le plancton végétal qui est le premier producteur d’oxygène sur Terre (plus de 50 % !).