Toxicité et menaces


Certaines espèces de phytoplancton (principalement la famille des dinoflagellés) produisent des toxines puissantes qui peuvent se concentrer dans la chaîne alimentaire par les coquillages, organismes filtreurs ou certains poissons.

Ils peuvent être à l’origine d’interdiction de vente de coquillages afin de prévenir d’éventuels désagréments de santé.

Ces mêmes organismes peuvent également concentrer des toxiques modifiés et/ou bioaccumulés par le plancton (pesticides, métaux lourds…) et ainsi mettre en danger la santé de tout l’écosystème et des consommateurs humains.

La Bretagne doit également faire face au problème de la trop grande disponibilité des éléments nutritifs, en particulier celle de l’azote et du phosphore.

Dans les eaux douces calmes, la croissance algale peut s’intensifier anormalement allant même jusqu’à fragiliser l’équilibre écologique des milieux aquatiques. C’est ce qu’on appelle l’eutrophisation.

Un phénomène en grande partie hérité des pollutions agricoles (engrais, lisiers...), mais aussi domestiques(lessives, produits ménagers...).