Un Observatoire du Plancton en Chine !


Pierre Mollo et Chen Lichuan : Après dix mois d’échange entre nos organisations sur les moyens techniques (microscopes, caméra, informatique…) à mettre en oeuvre pour la réalisation d’un Observatoire du plancton, mais aussi sur les espaces et équipements indispensables à l’accueil du public, c’est avec beaucoup de surprise que nous avons découvert les installations de grande qualité destinées à nous recevoir et à mettre en place les premières formations. Compte Rendu de la mission de Septembre 2015 à Qingdao

RÉALISATION D’UN OBSERVATOIRE DU PLANCTON

Cette mission de septembre 2015 est la concrétisation d’une rencontre qui a eu lieu du 17 au 22 novembre 2014. L’objectif de cette première réunion était d’échanger avec le Pr. WANG Min, vice-présidente du Collège des sciences de la vie marine de l’Université d’Océanologie de Chine (Ocean University of China) et Mme WANG Shili, vice-directrice générale du Musée d’Océanographie de Qingdao (Qingdao Underwater World), sur la faisabilité d’un projet de Coopération Internationale d’un Observatoire d’Écologie sur les ressources halieutiques à Qingdao, dans la province du Shandong.

Après dix mois d’échange entre nos organisations sur les moyens techniques (microscopes, caméra, informatique…) à mettre en oeuvre pour la réalisation d’un Observatoire du plancton, mais aussi sur les espaces et équipements indispensables à l’accueil du public, c’est avec beaucoup de surprise que nous avons découvert les installations de grande qualité destinées à nous recevoir et à mettre en place les premières formations.

La première journée, lundi 7 septembre, dès 9 h du matin, le rendez-vous est donné pour l’inauguration officielle sous la direction de M QI Jiguang, directeur de l’Aquarium de Qingdao. La présence des personnalités de la région et des institutions de recherche à cet événement démontre l’importance qu’ils ont voulu donner à cette initiative. La presse s’est déplacée et des articles dans les journaux et sur les sites web sont publiés dès le lendemain. Les animateurs et scientifiques chargés de faire fonctionner cet observatoire sont également présents et manifestent un réel intérêt pour ce projet. Après quelques échanges protocolaires, le voile est levé sur la plaque où est inscrit « Observatoire Plancton du Monde Station de l’Aquarium de Qingdao » : c’est le nom officiel qu’ils ont souhaité pour cet espace de rencontre citoyen. C’est, pour nous, un grand moment d’émotion de voir se concrétiser une démarche engagée depuis si peu de temps.

Dès le lendemain et pendant les 4 jours qui vont suivre, nous commençons les ateliers plancton. Une quinzaine de jeunes animateurs et animatrices, qui auront pour mission d’accueillir les élèves et étudiants sur cet espace « Plancton » en complément de leur animation éducative, se mettent à l’ouvrage. La première démarche est de faire ensemble un prélèvement de plancton sur le littoral, une sorte d’approche sensible du sujet, et de créer l’émotion indispensable à la découverte du petit peuple de la mer. Cette pratique de « pêche au plancton » est aussi une occasion d’échanger sur le profil de chacun d’entre nous afin de mieux se connaître.

De retour à l’Observatoire, les premières gouttes d’eau défilent sous nos yeux avec étonnement et nous analysons le phytoplancton et le zooplancton présents dans la baie de Qingdao.

Les séances se renouvellent chaque jour suivant le même rituel, afin de créer une ambiance constante de la méthode pédagogique d’apprentissage. Un exposé, suivi de questions/réponses, permet de découvrir, depuis l’origine de la vie dans les océans (plus de 3,5 milliards d’années) jusqu’à la grande diversité d’aujourd’hui, des planctons, qu’ils soient permanents ou temporaires.

Nous présentons simultanément une série de schémas réalisés pour l’ouvrage Le Manuel du plancton des éditions Charles Léopold Mayer et qui ont apporté des indications indispensables à la compréhension globale des écosystèmes complexes de la vie planctonique.

Les deux derniers jours sont consacrés à un échange/débat avec les scientifiques de l’Aquarium. Une grande variété de sujets est abordée, telle que la biologie des espèces, les techniques d’élevage à mettre en oeuvre pour maintenir en vie les premiers stades planctoniques des coquillages, poissons, crustacés et autres, les avancées techniques et scientifiques sur la culture de phytoplancton et de l’aquaculture en général.

Un temps important a été réservé aux enjeux du plancton pour l’équilibre de notre planète Océan : les pollutions qui fragilisent les écosystèmes et chaînes alimentaires jusqu’à l’homme, le réchauffement climatique, la conférence mondiale sur le climat (COP 21) à Paris en décembre 2015.

Nous terminons ces échanges très riches avec les chercheurs par la présentation du film en version anglaise Plancton du monde réalisé par Océanopolis avec la participation de la Fondation Charles Léopold Mayer et présenté dans le cadre du sommet Rio + 20 au Brésil en juin 2012.

À l’initiative de Mme YANG Cuihua, qui nous a accompagnés pendant toute la durée de notre mission, nous avons aussi réalisé, à l’aide d’une équipe d’animateurs, deux séances pratiques avec les scolaires du primaire de la ville de Qingdao. Ces animations avaient pour objectif d’appliquer les méthodes pédagogiques et ludiques d’observation du plancton étudiées dans les jours précédents pour un jeune public, dans le cadre des cours de connaissance océanique organisés par l’Aquarium. Plus de 60 élèves, avec leurs enseignants, ont assisté à ces animations. Leurs réactions diverses démontrent l’efficacité et le rôle primordial de cet observatoire Plancton dans la sensibilisation écologique du jeune public et la vulgarisation scientifique.

Téléchargez le rapport complet en PDF :

-