La vie dans une goutte d’eau

L’Observatoire sur « Le Français »

Lundi 11 et mardi 12 Juillet, l’Observatoire embarquait avec son matériel à bord du français, trois mâts de 47 mètres de 1948. En plus de nous et de son équipage, le navire accueillait au total 200 jeunes en SNU, ou Service National Universel, en quête de cohésion avec les matelots et de découverte du monde scientifique et de celui du bénévolat avec l’association.

Une traversée de Lorient à Groix

Lors du départ de la base sous-marine de Lorient, le français s’est doucement dirigé vers Groix en compagnie d’un premier groupe d’une cinquantaine de volontaires. Entre manœuvres guidées par l’équipage et vue en première classe sur la citadelle, un prélèvement s’est fait en pleine mer par Roman Portanguen, médiateur scientifique de l’association, accompagné d’une bénévole de longue date. Participant le premier jour de cet événement, les deux membres de l’Observatoire auront pu présenter le plancton et l’importance du bénévolat dans la cale du navire.

Un apport riche en plancton et en témoignages

Après une rapide découverte du monde planctonique qui peuplait la goutte d’eau au microscope, les jeunes volontaires ont pu avoir comme témoignages de l’animateur son parcours de bénévole adhérent puis de service civique dans l’association jusqu’à son emploi actuel, et de l’importance de ses actions, pour la structure comme pour lui-même. Un échange s’est enchaîné sur ce que les jeunes pouvaient tirer de leur temps en le donnant à diverses causes, environnementales comme sportives, lucratives ou religieuses, et sur comment toutes ces actions pouvaient se raccrocher à leur (futur pour certains) parcours professionnel.

Un autre jour, un autre témoignage

Le second jour a été donné à Corentin Cariou, actuel service civique de l’Observatoire, accompagné lui aussi d’un des premiers bénévoles, afin de parler également de son expérience dans l’association, mais également en dehors. De sa première expérience en Afrique du Sud sur la conservation des requins jusqu’à Port-Louis pour le suivi des pêcheurs à pied de la Petite Mer de Gâvres, Corentin a pu à son tour expliquer à une centaine de jeunes l’importance de s’impliquer pour une cause.

Cette escapade sur ce navire a pu être pour les jeunes volontaires ainsi que pour nous une très belle et riche expérience. L’Observatoire n’en était pas à sa première virée sur le français car l’an passé, notre retour d’expérience se faisait dans la baie de Quiberon, toujours dans le même but : amener les jeunes à comprendre l’importance de donner de son temps à une cause, de « béné volus ».

Inscrivez vous à l'Echo... pépode

Recevez chaque mois les actualités de l’observatoire du Plancton et une sélection d’articles pour découvrir et comprendre la vie dans une goutte d’eau…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous en voulez plus ?

Restons en contact !

Contactez nous !